QUELS MÉTIERS APRÈS 19 ?

La Belgique dispose de 15 000 à 20 000 emplois vacants en IT/Digital actuellement, 10 fois plus qu’il y a 10 ans et la tendance est croissante.
Rejoindre 19 est une garantie d’acquérir les hard et soft skills nécessaires pour créer le monde de demain.

Software Engineering

Le cœur de 19, c’est le code. Le développement logiciel est le moteur de toute activité numérique. Les compétences techniques fondamentales sont alors abordées, donnant à chacun.e la base indispensable pour une intégration professionnelle. Elles permettent au final d’appréhender n’importe quel langage de programmation, et pour chaque étudiant.e de développer sa propre compréhension des paradigmes de programmation.

Elles ouvrent les portes de tous les métiers de la programmation et permettent de devenir, notamment :
– Développeur.euse logiciel
– Développeur.euse de jeux-vidéo
– Développeur.euse d’applications mobiles
– Développeur.euse d’applications web
– …

Entrepreneurship

L’effervescence liée au numérique favorise les nouvelles formes d’entreprises innovantes et agiles. L’attrait de ces startup est tel que, de chercher celle qui vous convient, à créer la votre, il n’y a qu’un pas. Et cela demande les compétences associées pour encadrer son équipe et remplir son rôle de chef.fe d’entreprise.

Les savoir‐faire acquis permettent notamment de devenir créateur.trice de startup ou d’exceller dans le management en tant que chef.fe de projet.

Systèmes et réseaux

Se spécialiser dans les infrastructures informatiques à 19, c’est possible. La connaissance des systèmes et des réseaux fait partie du cursus, et les étudiant.e.s qui se dirigent vers cette branchent peuvent à terme se diriger vers des métiers tels que :
– Administrateur.trice réseau/d’un parc informatique
– Expert en sécurité informatique
– Ethical hacker
– Développeur réseau
– …

Gestion de projet

Les études à 19 incluent notamment un grand nombre de travaux à effectuer en groupe, ainsi que l’utilisation d’outils indispensables pour le travail en équipe. Les étudiant.e.s doivent donc apprendre à s’organiser entre eux, à se répartir les tâches et travailler ensemble, quitte à prendre le lead lorsque c’est nécessaire. Ces savoir-faires sont une clé pour devenir chef.fe de projet ou lead developer.